jeudi 17 avril 2014 | 23:39
[X]

S'inscrire

aux services proposés en accès libre : newsletters quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

OK
[X]

Activer mon compte abonné

Déclarez votre n° d'abonnement pour bénéficier
de l'ensemble de vos services Premium

Aide

Votre n° d'abonné est constitué d'une série des 8 ou 9 premiers caractères du code présent au-dessus de l'adresse postale de votre étiquette de routage (ex : 1/1234567 ou A1234567).
Vous pouvez également nous contacter au 01.40.13.50.65

Equilibres

Le Moniteur n°5200 BERTRAND FABRE 25/07/2003 MAGAZINE p.5 (305 mots) EDITORIAL

Bercy préférait le balancier, Matignon lui a imposé le curseur. Au travers d'un relèvement stratosphérique (à plus de six millions d'euros...) du seuil de formalités préalables, Francis Mer voulait faire passer le Code des marchés publics d'un univers de procédures tatillonnes à un paysage sauvagement dérégulé. Mais, répétons-le encore une fois, l'inconvénient de toute politique du balancier est de basculer d'un extrême...

...